Ex Cathedra

by CREATURE

supported by
manlietto
manlietto thumbnail
manlietto Possibly best 2020 metal release. Symphonic AND metal in a new sense.
JacobButcher
JacobButcher thumbnail
JacobButcher A space opera with synths, trumpets and haunting French vocals that don't shy away from rap. Playful, creative and in its whole length unfortunately also quite exhausting. In small intervals, however, an outstanding listening experience. Favorite track: “zÑ5♦mı.
enferex
enferex thumbnail
enferex This is an amazing album with so much variety. I really dig the brass, such an awesomely brilliant sound. Favorite track: Atlantis.
Per Ark Gasmus
Per Ark Gasmus thumbnail
Per Ark Gasmus Needs more cowbell. Favorite track: L'Odyssée Hyperpropulsée.
la_porte
la_porte thumbnail
la_porte Holy f*cking $#!t!!! Mark my words, this will be on top of many lists at the end of the year. Savant, sophisticated yet accessible, this is elitist popular music. Instant classic, different from anything you know. I've loved Creature since the first album, but this is really something else, and the trombone is fucking back! A spectacular, adventurous, fresh and always surprising album!
more...
/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €8 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Includes unlimited streaming of Ex Cathedra via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 2 days
    Purchasable with gift card

      €15 EUR or more 

     

  • Record/Vinyl + Digital Album

    Includes unlimited streaming of Ex Cathedra via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 2 days
    Purchasable with gift card

      €25 EUR or more 

     

1.
Rompre le sommeil Exténué de nuit L'ode qui éveille L'homme dans l'oubli Retour à la conscience Après ce long exil Comme une ressemblance D'un passé futile Ô, Ce bruit Tourne dans mon esprit M'impose la fugue L'autre monde Était-ce vraiment ici? Une histoire sans fin renaît L'épouvantable conte funèbre s'engage Mais j'ai vu la vie comme une bête noire, c'est fini Plus besoin d'apaiser le désespoir qui m'envahit Demain sera un autre jour Sans peur de cette vie
2.
Bezihi Baliwakeh Merikeb Tikat Mezeniri Hyali Hin Idino Reni Wedya Winu Inya Sewoki Neni Torinake Zogya Tormali Serni Torinake Zogya Se sentir menacé devant l'altérité Animation bestiale Aucun signe de l'intention L'impatience et l'agression Un massacre indifférent Vulgaire dessein machiavélique N'essaie pas de te battre avant de connaître ton ennemi! La récolte est enfantine Descendant de l'équivoque Retiens de cette chance Tout éclat d'excellence Nos aspirations priment sur leur sort
3.
Quand le temps te joue chaque fois des tours Que tu imagines avoir compris notre rôle ici Vois mon destin anathème Qu'il anime l'ébauche de ton envie Qu'il te pacifie Est-il un jour sans souffrance? Au-delà des espérances illusoires Sous l'épée de Damoclès Paralysé par notre esprit cruel Je m'abandonnais dans le néant Me désintégrant Lorsqu'une nuée vagabonde M'a fait l'offrande accidentelle De cette odyssée Je déferle dans des pensées plus réelles que mes rêves d'antan La mélancolie se colore d'une ambition nouvelle Foudroyant les soleils qui se déchirent aveuglément Aspiré par des vortex aux dessins surnaturels Collision dans la poussière Épiphanie dans la prière, survivant Un passage entre les ères Je suis l'épée de Damoclès levée sur vous Deviens l'or d'un autre Univers
4.
Nouveaux dieux arbitraires Croyances et déviances Extrapolations Faiblesse des certitudes Aucun idéal ni raison d'être Plus besoin de profiter de l’existence Sais-tu vraiment ce qu'est l'honneur? Si seulement la conscience pouvait disparaître! Déception - Amélioration - Involution - Expectation Il fallut changer d'ère et de repères Pour aboutir une énième fois Aux déceptions inanimées Dans un monde d'infinités
5.
6.
Neo Habilis 05:59
Laissez-moi vous conter l'histoire D'un peuple au bonheur inexistant Ce sont des jouets malléables Des corpuscules misérables Une orthodoxie commune dans un cercle vicieux Neo Habilis Accepte, source et instrument Neo Habilis Pour la fondation d'un monde parfait Hey ya! Neo Habilis Hey ya! Neo Habilis Du crime perpétuel A la vie sans tension J'attise l'étincelle Jamais de rébellion D'étranges lumières s'animent derrière nos silhouettes Ô Sonne le glas, et châtie les paroles dans leur tête Dévoile la mascarade, dévie de tout excès d'avidité
7.
Le Roi Zogue 04:14
Baigné d'évidences et de clarté J'altère l'absence par la splendeur Pas d'alternative, Votre Majesté naguère captive d'une impure laideur Ressuscite Souverain des morales exactes Vos dérives sectaires seront bafouées Et la justesse règnera pour vous rallier Rédemption accomplie Notre avenir immémorial Pour ceux que j'ai aimés, éteints, J'ai inventé ma destinée Le roi Zogue, intrépide Mon avenir immémorial Une inquiétude générale, un désir exagéré d'innovations, se sont emparés des esprits, et finiront par égarer totalement vos opinions Je connais l'autorité et la puissance d'un Roi juste au milieu d'un peuple fidèle et attaché; ils font la gloire et l'éclat de mon royaume L'espérance que j'ai conçue de voir tous les Ordres réunis ne sera point trompée
8.
Derrière les ennuis et les vastes chagrins Qui chargent de leur poids l'existence brumeuse Bienheureux celui qui peut d'une aile vigoureuse S'élancer vers les champs lumineux et sereins Beauté monstrueuse et effrayante Que tu viennes de l'enfer ou des astres Peu importe, peu importe Je brûle pour ces cieux Que je n'ai jamais vus Quand j'ai perdu la fierté Qui faisait croire à mon génie Quand j'ai connu la vérité J'ai cru que c'était une amie Et quand je l'ai comprise j'en étais déjà dégouté Ô! Le seul bien qui me reste au monde est d'avoir parfois pleuré
9.
Atlantis 11:20
C'est la nuit du grand désastre La nuit du drame de l'Atlantis A la gloire et au deuil! Retour à la matière noire Qu'est ce qui m'anime? La fin de la joie ou la joie de la fin? C'est la nuit du grand désastre La nuit du drame de l'Atlantis Renforcer les piliers serait vain C'est l'alignement des astres L'abolition des maléfices De cette folie L'or se transforme en grains, en reliquats Défiant la cohérence du mythe sacré Corrompu par l'orgueil Mes songes engloutis dans les profondeurs De l'origine des collisions, des massacres miteux A la gloire et au temps! L'or se transforme en grains, en reliquats Le chaos qui s'amoncelle sous mes pieds, enfin A la gloire et au temps! Le carillon sonne l'heure, il est temps que ça s'arrête Je plonge dans les oubliettes conscient que ce n'était qu'un leurre Ces années furent romanesques, le conte est devenu plaisant Je le rebâtirais presque mais la vie n'est qu'un moment Éternel est mon espoir à moins qu'il fane également Flétri par les sentiments qui sont partis de ma mémoire J'ai découvert le bonheur avant qu'il ne soit trop tard Divergeant de leurs histoires qui m'évoquaient la stupeur La compagnie aléatoire et l'abandon évocateur La splendeur et l'opulence sans jamais porter méfiance L'apogée d'un univers jusqu'au déclin inévitable Renforcer les piliers serait vain La nuit du grand désastre La nuit du drame de l'Atlantis Le chaos qui s'amoncelle sous mes pieds A la gloire du roi Zogue! La fin des maléfices La fin de l'Atlantis
10.
Chapitre terminant Entrée dans le néant Disloqués éléments Vacuité permanente Le silence résonnant Rien éternellement Rien éternellement Rien éternellement

about

2x12"LP GATEFOLD
(incl. Bandcamp Digital Download and Streaming)
• Ltd 200: 100 Gold Vinyl, 100 Black Vinyl
• 140gr. vinyls
• 350gr. gatefold sleeve, 5mm spine
• Black inner sleeves
• Outer plastic sleeve

DIGIPACK CD
(incl. Bandcamp Digital Download and Streaming)
• Limited to 300 copies
• Deluxe Digipack,12-page booklet w/lyrics
_________________________

Hailing from the murky depths of Brittany, CREATURE has been working actively at crafting some of today's most exciting, forward-thinking and unique metal music. With already two self-released albums under its belt (“Inquiétudes” in 2018, and “Contes Funèbres” in 2019) in less than a year of existence, the band returns with a new full-length, “Ex Cathedra”, an eccentric work exuding art and culture from each groove.

The project of sole member Raphaël Fournier, CREATURE is a mighty, undefinable and slightly worrying beastly entity with ever shifting and blurry contours which leave the flabbergasted listener in awe. Rooted in the avant-garde and symphonic black metal from the 90s as much as it is in classic epic prog, CREATURE's music is intrepid and elegant, not bound by any genre, rule nor norm. Taking cues also from Baroque, 60s-80s French pop, classical music, fanfare, French poetry and a whole life of listening to music of all kinds, Fournier's brew features intricate orchestrations of inventive guitars, thunderous rhythms, heavy bass, majestic keyboards, horns and choirs. His work truly carries the stigmas of a Leonardesque genius applied to a musical score, because of the constant tension between an exuberant creative research and an evident love for classical canons of ideal beauty and formal perfection.

Despite the meticulous arrangements and the complex geometric shapes exhibited, “Ex Cathedra” is surprisingly coherent and by no means a collage of sounds, nor a genre-hopping mess. Fournier has digested all of his influences to create his own progressive black metal style, his spectacular songwriting holding everything together in a natural way. Accompanied by soul-clenching lyrics, the music breathes, expands and contracts before soaring to unexpected heights, towards an oneiric hyperuranion where gorgeous melodies and atmospheres of cosmic beauty await.
Alternately energetic, thrilling, poetic and melancholic (often all at once), CREATURE's “Ex Cathedra” stays always surprising and inebriating, with a sense of grandeur pervading it all.

credits

released June 26, 2020

CREATURE is Raphaël Fournier

Written, performed and recorded by Raphaël Fournier between June 2019 and March 2020, Bretagne, France

Additional Musicians:
Perrine Neulet - Flute
Maria Grigoryeva - Violin on "Ethernellement"
Alexis Bertran - guest vocals on "Le Roi Zogue", recorded by Hugo Bertineaud

Cover Artwork: Raphaël Fournier
Layout and additional artwork: Jeremy Banon
Management: Stupeur Management
_______________
Cart. Nr. IVR132

license

all rights reserved

tags

about

I, Voidhanger Records Italy

Obscure, unique, and uncompromising visions from the Metal Underground.

contact / help

Contact I, Voidhanger Records

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like Ex Cathedra, you may also like: